top of page

La Supervision ?

La supervision est une forme de soutien professionnel pour les professionnels de l'accompagnement (coachs ou médiateurs équins) séparément de l’interaction avec le client. Il s’agit avant tout d’un dialogue relatif à leur pratique, une occasion de réfléchir et de donner du sens à ce qui se passe pendant les rencontres avec les clients.

La définition de la supervision est : Un espace sûr pour un dialogue réflexif avec un superviseur en exercice, soutenant la pratique, le développement et le bien-être du supervisé. (selon l’EMCC)

Le but de la supervision est de :

1. S’assurer que le supervisé respecte les normes de la profession

2. Faciliter le développement de la pratique professionnelle du supervisé

3. Apporter un soutien visant le bien-être du supervisé

 

La supervision ne se limite pas à la réflexion sur des cas clients spécifiques. Il peut s’agir, entre autres, d’un espace d’échange dans lequel les supervisés :

- discutent des dilemmes éthiques

- réfléchissent sur leurs propres points forts et leurs domaines de développement dans le cadre de leurs compétences professionnelles

- sont soutenus dans l’entretien de leur bien-être et leur santé psychologique

- abordent des thèmes plus généraux en lien avec le développement de leurs compétences, de leurs capacités et de leur identité professionnelle, mais aussi de leur activité

- entretiennent un sens de la perspective, en en prenant de la hauteur sur leur pratique

- explorent la direction dans laquelle ils souhaitent développer leur rôle et leur pratique professionnelle

- développent leurs compétences en tant que coach réflexif

Pourquoi c'est important ? (et obligatoire !)

Pratique réflexive

D’abord et surtout, la supervision est une forme de pratique réflexive facilitée. Il s’agit d’un dialogue réflexif conçu pour s’assurer que nous effectuons tous notre travail de la meilleure façon au service de nos clients, de leurs organisations et de toutes les parties prenantes.

 

Professionnalisation

À mesure que le monde évolue, aussi bien dans la sphère privée que dans la sphère professionnelle, les pratiques du coaching se développent et doivent s'adapter au fil du temps. De ce fait, la valeur de la supervision augmente, renforçant une approche professionnelle nécessaire et obligatoire du coaching.

Maïons estime que la supervision est une exigence pour une pratique professionnelle et un moyen par lequel les coachs peuvent s’assurer qu’ils agissent en responsabilité et en capacité de rendre compte.

 

Éthique

Le rôle du superviseur consiste à aider le supervisé à maintenir des normes éthiques élevées dans sa pratique et à maintenir un état d’esprit et une approche inclusifs.

Choisir son superviseur

Le superviseur est  un coach/médiateur équin aguerri, en qui vous devez avoir confiance. Il vous accompagnera dans votre pratique.

Si vous n'avez pas encore de superviseur, vous pouvez faire appel à un superviseur de votre profession

Je suis moi-même formée à la supervision et je peux vous accompagner dans votre pratique de coaching ou médiation équine.

En séance individuelle ou en analyse de pratique groupée

Travaillons ensemble

Contactez-nous pour que nous puissions travailler ensemble.

  • Facebook
  • LinkedIn
Merci pour votre envoi !
bottom of page